Vie de merde - Le forum / Citations...

#51 31/08/2010 23:10:31

Homme
Modérateur
Lieu : Le Mans,
Inscrit le : 25 mai 2008
Messages : 8222

Re: Citations...

Antistène > Je ne sais pas si tu auras beaucoup de commentaires, mais continue : je lis tes citations avec plaisir big_smile.


Quand l'ancien correcteur passait, les fautes trépassaient. Sauf quand il se trompait.

Hors ligne

 

#52 31/08/2010 23:24:11

VIP
Lieu : 3173959, France
Inscrit le : 24 juin 2008
Messages : 1403

Re: Citations...

Je rêve ou des messages ont disparu ?
D'autres ont changé de place !
Mais ! Mais !

Hors ligne

 

#53 31/08/2010 23:35:46

Femme
Aujourd'hui, je sais l'écrire.
Lieu : Bruxelles,
Inscrit le : 5 juin 2010
Messages : 14594

Re: Citations...

Héééé, bien vu, Glubglub ! Je n'avais pas vu que mon message s'était envolé big_smile


Hyrise, le 22 avril 2014 à 21:24:47 : « Je crois qu'Holly a raison (comme d'habitude) »
LadyMusiic, le 12 juin 2015 18:54:44 : « (...) effectivement Holly a raison »
Snurb, le 4 janvier 2017 à 22:51:55 : « Je pense qu'Holly a raison ! »
Douce58, le 15 janvier 2017 à 18:23:48 : « Oui j'ai souvent raison, comme Holly, quoi. big_smile »

Hors ligne

 

#54 01/09/2010 00:47:42

Homme
Modérateur
Lieu : Le Mans,
Inscrit le : 25 mai 2008
Messages : 8222

Re: Citations...

Un message édité qui contient « Désolée je me suis trompée de sujet » est un appel à la suppression, non big_smile ?

Pour les messages qui changent de place, je ne vois pas.


Quand l'ancien correcteur passait, les fautes trépassaient. Sauf quand il se trompait.

Hors ligne

 

#55 01/09/2010 10:08:01

Homme
Aujourduit
Lieu : Paris,
Inscrit le : 17 janvier 2009
Messages : 4999

Re: Citations...

Merci Vinoco, ton intérêt me fait plaisir. Je me doute bien que je ne vais pas déclencher l'enthousiasme général avec mes citations - qui ne sont pas trop dans le ton des citations que l'on trouve ici -, mais ce sont un peu des bouteilles jetées à la mer (l'un des membres a bien cité du Kierkegaard :-P). Pour moi, c'est aussi l'occasion de redécouvrir un peu le contenu de ces carnets dans lesquels, depuis des années, je note les citations qui me marquent.

Citation du jour : « On a souvent dit que nous étions dans la situation d'un condamné, parmi des condamnés, qui ignore le jour de son exécution, mais qui voit chaque jour exécuter ses compagnons de geôle. Ce n'est pas tout à fait exact : il faudrait plutôt nous comparer à un condamné à mort qui se prépare bravement au dernier supplice, qui met tout ses soins à faire bonne figure sur l'échafaud et qui, entre temps, est enlevé par une épidémie de grippe espagnole. » J.-P. Sartre, l'Être et le Néant.


« L'homme ne se connaît lui-même que dans la mesure où il connaît le monde. Il ne connaît le monde qu'en lui et ne se connaît que dans le monde. » Goethe

I. Caute / II. Nihil admirari / III. Sapere aude / IV. Festina lente / V. Memento uiuere / VI. Amor fati

Hors ligne

 

#56 01/09/2010 14:47:01

Homme
Aujourd'hui, je sais l'écrire.
Lieu : IZi, Somewhere over the rainbow
Inscrit le : 16 février 2009
Messages : 12254

Re: Citations...

Sur le thème de la liberté :
"L'argent qu'on possède est l'instrument de la liberté; celui qu'on pourchasse est celui de la servitude."
JJ Rousseau, Les confessions
et
"Quiconque veut être libre l'est en effet."
JJ Rousseau également


(\__/)  Vouloir trop plaire c'est le plaisir des moches, Renaud
( :'.': )  Didi est parfait! *_*, Chipie
(")_(")  Narcissique, Journaliste et Barman

Hors ligne

 

#57 02/09/2010 10:43:32

Homme
Aujourduit
Lieu : Paris,
Inscrit le : 17 janvier 2009
Messages : 4999

Re: Citations...

DidiFeather a écrit :

"Quiconque veut être libre l'est en effet."
JJ Rousseau également

Cette citation me fait penser au Discours de la servitude volontaire, d'Etienne de La Boétie, que Rousseau connaissait d'ailleurs certainement.

Du coup, très longue citation du jour (je mets en gras les passages qui me font le plus penser à ta citation de Rousseau) :

«     Pour acquérir le bien qu'il souhaite, l'homme hardi ne redoute aucun danger, l'homme avisé n'est rebuté par aucune peine. Seuls les lâches et les engourdis ne savent ni endurer le mal ni recouvrer le bien qu'ils se bornent à convoiter. L'énergie d'y prétendre leur est ravie par leur propre lâcheté ; il ne leur reste que le désir naturel de le posséder. Ce désir, cette volonté commune aux sages et aux imprudents, aux courageux et aux couards, leur fait souhaiter toutes les choses dont la possession les rendrait heureux et contents. Il en est une seule que les hommes, je ne sais pourquoi, n'ont pas la force de désirer : c'est la liberté, bien si grand et si doux ! Dès qu'elle est perdue, tous les maux s'ensuivent, et sans elle tous les autres biens, corrompus par la servitude, perdent entièrement leur goût et leur saveur. La liberté, les hommes la dédaignent uniquement, semble-t-il, parce que s'il la désiraient, ils l'auraient; comme s'ils refusaient de faire cette précieuse acquisition parce qu'elle est trop aisée.
        Pauvres gens misérables, peuples insensés, nations opiniâtres à votre mal et aveugles à votre bien ! Vous vous laissez enlever sous vos yeux le plus beau et le plus clair de votre revenu, vous laissez piller vos champs, voler et dépouiller votre maison des vieux meubles de vos ancêtres ! Vous vivez de telle sorte que rien n'est plus à vous. Il semble que vous regarderiez désormais comme un grand bonheur qu'on vous laissât seulement la moitié de vos biens, de vos familles, de vos vies. Et tous ces dégâts, ces malheurs, cette ruine, ne vous viennent pas des ennemis, mais certes bien de l'ennemi, de celui-là même que vous avez fait ce qu'il est, de celui pour qui vous allez si courageusement à la guerre, et pour la grandeur duquel vous ne refusez pas de vous offrir vous-mêmes à la mort. Ce maître n'a pourtant que deux yeux, deux mains, un corps, et rien de plus que n'a le dernier des habitants du nombre infini de nos villes. Ce qu'il a de plus, ce sont les moyens que vous lui fournissez pour vous détruire. D'où tire-t-il tous ces yeux qui vous épient, si ce n'est de vous ? Comment a-t-il tant de mains pour vous frapper, s'il ne vous les emprunte ? Les pieds dont il foule vos cités ne sont-ils pas aussi les vôtres ? A-t-il pouvoir sur vous, que ne soit de vous-mêmes ? Comment oserait-il vous assaillir, s'il n'était d'intelligence avec vous ? Quel mal pourrait-il vous faire, si vous n'étiez les receleurs du larron qui vous pille, les complices du meurtrier qui vous tue et les traîtres de vous-mêmes ? Vous semez vos champs pour qu'il les dévaste, vous meublez et remplissez vos maisons pour fournir ses pilleries, vous élevez vos filles afin qu'il puisse assouvir sa luxure, vous nourrissez vos enfants pour qu'il en fasse des soldats dans le meilleur des cas, pour qu'il les mène à la guerre, à la boucherie, qu'il les rendre ministres de ses convoitises et exécuteurs de ses vengeances. Vous vous usez à la peine afin qu'il puisse se mignarder dans ses délices et se vautrer dans ses sales plaisirs. Vous vous affaiblissez afin qu'il soit plus fort, et qu'il vous tienne plus rudement la bride plus courte. Et de tant d'indignités que les bêtes elles-mêmes ne supporteraient pas si elles les sentaient, vous pourriez vous délivrer si vous essayiez, même pas de vous délivrer, seulement de le vouloir.
        Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres. Je ne vous demande pas de le poussez, de l'ébranler, mais seulement de ne plus le soutenir, et vous le verrez, tel un grand colosse dont on a brisé la base, fondre sous son poids, et se rompre. »

Étienne de La Boétie, Discours de la servitude volontaire, composé vers 1548 - 1549

Edit : pour ceux que cette longue citation décourageraient, je mets une autre citation du jour, courte et moins sérieuse.

« On ne meurt pas d'amour. Quelquefois on meurt de l'amour d'un autre quand il achète un révolver. » Marcel Pagnol.

Dernière modification par Antistène_Ocyroé (02/09/2010 11:11:01)


« L'homme ne se connaît lui-même que dans la mesure où il connaît le monde. Il ne connaît le monde qu'en lui et ne se connaît que dans le monde. » Goethe

I. Caute / II. Nihil admirari / III. Sapere aude / IV. Festina lente / V. Memento uiuere / VI. Amor fati

Hors ligne

 

#58 03/09/2010 23:17:33

Homme
Aujourduit
Lieu : Paris,
Inscrit le : 17 janvier 2009
Messages : 4999

Re: Citations...

Citation du jour :

« Robinson dans son île, privé de tout, et forcé aux plus pénibles travaux pour assurer sa subsistance journalière, supporte la vie, et même goûte, de son aveu, plusieurs moments de bonheur. Supposez qu'il soit dans une île enchantée, pourvue de tout ce qui est agréable à la vie, peut-être le désœuvrement lui eût-il rendu l'existence insupportable. »

Nicolas Chamfort, Maximes et Pensées, maxime 144.

PS : J'ai hésité à éditer mon précédent message pour y intégrer ma citation du jour, ou à risquer un double poste ; si j'ai opté pour le mauvais choix, d'avance toutes mes excuses.

Dernière modification par Antistène_Ocyroé (03/09/2010 23:18:22)


« L'homme ne se connaît lui-même que dans la mesure où il connaît le monde. Il ne connaît le monde qu'en lui et ne se connaît que dans le monde. » Goethe

I. Caute / II. Nihil admirari / III. Sapere aude / IV. Festina lente / V. Memento uiuere / VI. Amor fati

Hors ligne

 

#59 04/09/2010 00:01:49

Homme
Modérateur
Lieu : Le Mans,
Inscrit le : 25 mai 2008
Messages : 8222

Re: Citations...

Quand de nombreuses heures séparent deux messages, il ne viendrait à personne l'idée de râler (et vu que c'est moi qui dis ça, considère que personne ne râlera) !


Quand l'ancien correcteur passait, les fautes trépassaient. Sauf quand il se trompait.

Hors ligne

 

#60 04/09/2010 10:49:50

Homme
Aujourduit
Lieu : Paris,
Inscrit le : 17 janvier 2009
Messages : 4999

Re: Citations...

Bon, ça me rassure alors.

C'est dommage cependant que ce sujet stagne ces derniers jours ; j'espère ne pas l'avoir tué avec mes citations...

Crainte qui ne m'empêchera pas néanmoins de poster une nouvelle citation du jour :

« Infortune. - La distinction qu'on trouve dans l'infortune (comme si c'était un signe de platitude, de manque d'ambition, de vulgarité, que de se sentir heureux) est si grande que si l'on dit à quelqu'un : "Mais que vous êtes heureux !", il ne manque guère de protester. »

F. Nietzsche, Humain trop Humain, tome I, aphorisme 534.


« L'homme ne se connaît lui-même que dans la mesure où il connaît le monde. Il ne connaît le monde qu'en lui et ne se connaît que dans le monde. » Goethe

I. Caute / II. Nihil admirari / III. Sapere aude / IV. Festina lente / V. Memento uiuere / VI. Amor fati

Hors ligne

 

#61 04/09/2010 12:57:44

Aujourd'hui, je sais l'écrire.
Lieu : 953156,
Inscrit le : 30 janvier 2014
Messages : 10964

Re: Citations...

"Sur la tristesse fleurit le sourire " Juan Carlos Jimenez


Alors vous prenez les gens et vous les jetez comme des vieux... feuilles ! On est une tribu ! Tu es une tribu, tu es une tribu, tu es une tribu, tu es une tribu et je suis une tribu !

Hors ligne

 

#62 04/09/2010 15:04:43

Homme
Aujourduit
Lieu : Paris, FRANCE
Inscrit le : 24 août 2010
Messages : 2279

Re: Citations...

Romain Werlen a écrit :

Chercher son bonheur, c'est chercher une île déserte et minuscule dans une petite barque inconfortable munie d'une seule rame. Le malheur, c'est perdre la rame. La sagesse, c'est comprendre que l'île n'existe pas...

Hors ligne

 

#63 04/09/2010 20:25:32

Homme
Eaujourduit
Lieu : , France
Inscrit le : 25 avril 2008
Messages : 1006

Re: Citations...

"Si je ne suis pas de retour dans 5 minutes... Attendez plus longtemps !"


Et pis c'est tout !

Hors ligne

 

#64 04/09/2010 20:49:50

Homme
Aujourd'huit
Lieu : Pernes-les-Fontaines, France
Inscrit le : 26 août 2010
Messages : 7182

Re: Citations...

Une citation qui me rappelle que la vie est éphémère est qu'il faut en profiter.
"Chaque pas dans la vie est un pas vers la mort" (Louis XVI)


N.B.A. - Where Amazing Happens... La NBA, c'est mon dada !
Glossy: Ben, tu es mon idole, tu es au-dessus des hommes...
Mach': Ben, t'es génial !...Même moi, j'en doute...
Shank: Ben, aka la voix de la sagesse!

Hors ligne

 

#65 04/09/2010 22:32:25

Femme
Eaujeaurduit
Lieu : Angoulême, France
Inscrit le : 1 août 2010
Messages : 771

Re: Citations...

Pour parler à un cheval, il n’y a pas besoin de mots. C’est une étreinte charnelle qui alimente nos rêves.
Bartabas


Le ridicule ne tue pas il rend plus fort. Ben ouais sinon Superman il aurait pas mis son slip sur son pantalon big_smile
Aqua c'est mon n'amoureux, eh pis c'est tout !

Hors ligne

 

#66 05/09/2010 10:56:00

Homme
Aujourduit
Lieu : Paris,
Inscrit le : 17 janvier 2009
Messages : 4999

Re: Citations...

« Le gaspillage des matières qui servent à la nourriture des hommes suffit seul pour rendre le luxe odieux à l'humanité. [...] Il faut de la poudre dans nos perruques, voilà pourquoi tant de pauvres n'ont pas de pain. »

J.-J. Rousseau, Lettres écrites de la montagne, 1764.

Dernière modification par Antistène_Ocyroé (15/11/2014 11:12:26)


« L'homme ne se connaît lui-même que dans la mesure où il connaît le monde. Il ne connaît le monde qu'en lui et ne se connaît que dans le monde. » Goethe

I. Caute / II. Nihil admirari / III. Sapere aude / IV. Festina lente / V. Memento uiuere / VI. Amor fati

Hors ligne

 

#67 05/09/2010 11:16:55

VIP
Lieu : 3173959, France
Inscrit le : 24 juin 2008
Messages : 1403

Re: Citations...

Antistène_Ocyroé a écrit :

« Le gaspillage des matières qui servent à la nourriture des hommes suffit seul pour rendre le luxe odieux à l'humanité. [...] Il faut de la poudre dans nos perruques, voilà pourquoi tant de pauvres n'ont pas de pain. »

J.-J. Rousseau, Lettres écrites de la montagne, 1764.

Je ne la connaissais pas, mais c'est tellement vrai.

Pour ma part, je n'ai pas de citation, désolé.

Hors ligne

 

#68 05/09/2010 22:42:39

Femme
Eaujeaurduit
Lieu : Angoulême, France
Inscrit le : 1 août 2010
Messages : 771

Re: Citations...

Antistène_Ocyroé a écrit :

Je n'aurais pas le cynisme de te dire que le cheval, je le préfère saignant (c'est encore plus cruel par prétérition, non ?) ; il me semble toutefois que Bartabas doit/devait soit prendre des psychotropes assez violents, soit aimer un peu trop les chevaux.... "une étreinte charnelle qui alimente nos rêves"... je trouve ça douteux ! Enfin, vous faites ce que vous voulez avec les chevaux, hein... tant qu'ils sont d'accords..

je pourrais te lancer tout un tas d'insultes assez malvenues et très désagréable, mais je m'en m'abstiendrais, étant donné que je n'ai pas envie d'être bannie de ce forum, juste parce que tes habitudes alimentaires m'horripilent, et que ton manque d'imagination et de poésie certain t'empêche de voir au delà des mots le lien extraordinaire qui existe entre le cheval et son cavalier. Je ne prend pas de psychotrope, je ne suis atteinte d'aucune maladie mentale et je ne pratique pas d'activité douteuse avec les chevaux, pourtant ce qui unit le cheval et son cavalier/propriétaire, ce n'est rien d'autre que de l'amour. L'amour des chevaux est plus grand que celui des hommes, et en cela je n'en ai aucun doute.


Le ridicule ne tue pas il rend plus fort. Ben ouais sinon Superman il aurait pas mis son slip sur son pantalon big_smile
Aqua c'est mon n'amoureux, eh pis c'est tout !

Hors ligne

 

#69 05/09/2010 23:41:53

Kyuhi
Femme
Invité

Re: Citations...

Haha, ça me fait penser à un passage amusant de Scrubs (Saison 9, oui blablabla moins drôle que le reste.) : http://www.youtube.com/watch?v=cq1TivzlrYQ

Edit : Au fait, jane_doe, je sais que c'est difficile sur un forum mais essaie quand même de percevoir la subtile teinte d'humour dans les messages des autres.

Dernière modification par Kyuhi (05/09/2010 23:43:11)

 

#70 05/09/2010 23:44:28

Femme
Eaujeaurduit
Lieu : Angoulême, France
Inscrit le : 1 août 2010
Messages : 771

Re: Citations...

Kyushi -> j'en suis pas à ce point là tout de même, de plus j'ai passer l'âge de refaire les murs de ma chambre avec des posters !


Le ridicule ne tue pas il rend plus fort. Ben ouais sinon Superman il aurait pas mis son slip sur son pantalon big_smile
Aqua c'est mon n'amoureux, eh pis c'est tout !

Hors ligne

 

#71 06/09/2010 00:19:00

Aujourd'hui, je sais l'écrire.
Lieu : 953156,
Inscrit le : 30 janvier 2014
Messages : 10964

Re: Citations...

"Charnel: qui a trait aux plaisirs des sens (opposé à spirituel)"

Donc ce que veut dire Bartabas, c'est que les chevaux procurent du plaisir pour les sens, mais pas sexuellement...


Alors vous prenez les gens et vous les jetez comme des vieux... feuilles ! On est une tribu ! Tu es une tribu, tu es une tribu, tu es une tribu, tu es une tribu et je suis une tribu !

Hors ligne

 

#72 06/09/2010 00:22:25

Femme
Eaujeaurduit
Lieu : Angoulême, France
Inscrit le : 1 août 2010
Messages : 771

Re: Citations...

Kyushi : pas facile de trouver de l'humour sur certains messages !

Atinata : Merci pour la définition !


Le ridicule ne tue pas il rend plus fort. Ben ouais sinon Superman il aurait pas mis son slip sur son pantalon big_smile
Aqua c'est mon n'amoureux, eh pis c'est tout !

Hors ligne

 

#73 06/09/2010 00:27:05

Aujourd'hui, je sais l'écrire.
Lieu : 953156,
Inscrit le : 30 janvier 2014
Messages : 10964

Re: Citations...

De rien smile

Ça m'énerve qu'on ne respecte pas la passion des gens... Je n'ai pas la passion des chevaux (en partie parce que j'ai peur d'eux depuis que je suis tombée de poney) mais je comprends parfaitement que la relation entre un cheval et son cavalier soit forte.


Alors vous prenez les gens et vous les jetez comme des vieux... feuilles ! On est une tribu ! Tu es une tribu, tu es une tribu, tu es une tribu, tu es une tribu et je suis une tribu !

Hors ligne

 

#74 06/09/2010 00:29:55

Femme
Eaujeaurduit
Lieu : Angoulême, France
Inscrit le : 1 août 2010
Messages : 771

Re: Citations...

Merci Atinata !

Personnellement je peux comprendre que ceux qui ne connaissent pas ne comprennent pas, mais la critique et l'irrespect m'agace quelques peu !


Le ridicule ne tue pas il rend plus fort. Ben ouais sinon Superman il aurait pas mis son slip sur son pantalon big_smile
Aqua c'est mon n'amoureux, eh pis c'est tout !

Hors ligne

 

#75 06/09/2010 01:43:39

Homme
Modérateur
Lieu : Le Mans,
Inscrit le : 25 mai 2008
Messages : 8222

Re: Citations...

Il n'y avait ni critique ni irrespect dans le message d'Antistène, juste de l'humour qu'il était dur de ne pas percevoir neutral. J'avoue être un peu surpris par ta réaction, Jane, même si tu aimes les chevaux (du coup, ce serait un amour qui t'a rendue aveugle ^^).

Quant au mot « charnel », il a de (très) nombreuses connotations sexuelles, et la citation que tu as faite peut prêter à sourire si l'on a les idées un peu mal placées.

Bref, il ne faut pas s'emporter comme ça big_smile.

EDIT : ah, je vois que vous vous êtes expliqués sur la présentation de l'hippophage.


Quand l'ancien correcteur passait, les fautes trépassaient. Sauf quand il se trompait.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB