Vie de merde - Le forum / Débats autour du féminisme

#3001 02/10/2017 21:20:37

Femme
Aujourd'hui, je sais l'écrire.
Lieu : ,
Inscrit le : 13 avril 2013
Messages : 16100
Site web

Re: Débats autour du féminisme

Bon, sous la pression les organisateurs ont fait marche arrière.

Leur excuse ? C'était pour attirer des coureurs professionnels... Et chez les femmes, il n'y avait effectivement pas de coureuse professionnelle. La poule et l'oeuf ?


"Les aiguilles de l'horloge déformant le temps comme les larmes déforment les souvenirs d'antan."

Hors ligne

 

#3002 02/10/2017 21:26:33

Femme
Ojeaurduit
Lieu : ,
Inscrit le : 10 février 2017
Messages : 265

Re: Débats autour du féminisme

Ski Ba Bop Ba Dop Bop

Dernière modification par Maellen (10/10/2017 10:52:48)

Hors ligne

 

#3003 02/10/2017 21:46:52

Femme
Eaujourduit
Lieu : .,
Inscrit le : 15 avril 2017
Messages : 1272

Re: Débats autour du féminisme

J'ai failli exploser ma télé en regardant cette émission...


Survivor de la rencontre IRL du 10/12/17.

En ligne

 

#3004 02/10/2017 22:48:44

Homme
Aujourd'hui, je sais l'écrire.
Lieu : ,
Inscrit le : 27 août 2012
Messages : 20943

Re: Débats autour du féminisme

Le messager n'est pas responsable du message.

Si c'était trop énervant, il suffisait de changer de chaîne ou d'éteindre.
Ton téléviseur n'y est pour rien.

Perso :
Je voulais regarder mais les enfants ne dormaient pas et je me suis douté que ça pourrait être un peu trop par moment.

Hors ligne

 

#3005 02/10/2017 23:06:58

Femme
Ojeaurduit
Lieu : ,
Inscrit le : 10 février 2017
Messages : 265

Re: Débats autour du féminisme

Ski Ba Bop Ba Dop Bop

Dernière modification par Maellen (10/10/2017 10:52:54)

Hors ligne

 

Harusame aime ça.

#3006 03/10/2017 10:08:11

Femme
Eaujourduit
Lieu : .,
Inscrit le : 15 avril 2017
Messages : 1272

Re: Débats autour du féminisme

Ma télé est intacte, j'ai su me maîtriser smile

En fait je reste assez perplexe.

Le reportage, le sujet: ça valait le coup d'être traité.
Je pense que c'est une grande cause nationale, on en parle vite fait chaque 8 mars, à l'occasion de le journée de la Femme, mais autrement, c'est assez passé sous silence (à mon sens, parce que personnellement je n'en entends pas plus parlé, et je trouve ça dommage).
Donc là ce reportage permettait de mettre en évidence des situations qu'on ignore pas, mais qui sont devenues tellement fréquentes, que les gens ne réagissent pas plus que ça.

Evidemment pour faire réagir les gens, les mises en situations étaient assez vite extrêmes, je pense notamment au happening de 4 étudiantes, dont une avec un top assez court (elle avait signalé qu'elle l'avait acheté en magasin de prêt-à-porter, pas du tout de la lingerie (perso si elle ne l'avait pas précisé, j'aurais pensé à un sous-vêtement)). Sa tenue a été vivement critiquée (pourquoi pas, on reste sur le terrain de la liberté d'expression), mais là où ça m'a énervée, c'est d'entendre des jeunes gens (20 ans environs), dire que c'est la tenue des femmes qui pousse au viol, et que du coup ça pouvait excuser le violeur.

Et puis ils ont aussi évoqué le fait que les femmes soient abordées assez régulièrement et de manière poussif dans la rue, même quand elles ne sont pas en jupe ou en robe.
En soit être abordée, ça arrive, ça peu être flatteur (une fois), le soucis c'est que ça dégénère assez vite avec des insultes ou des phrases vulgaires (pas envie de citer, je trouve ça écœurant), et que la fréquence est abusive (ils avaient parlé d'une américaine qui avait fait une caméra cachée, en une journée, elle a été abordée plus d'une centaine de fois, sans compter le nombre de fois où elle s'est faite reluquée).

Dans sa généralité, on peut voir que les journalistes ont tenté d'aborder toutes les catégories socio-professionnelles (harcèlement au travail (avec le maire d'une commune), harcèlement de rue (avec les étudiantes), pression sociale (notamment à Creil)), même si j'aurais apprécié que certains sujets soient plus approfondis (notamment le harcèlement au travail), mais ça reste un reportage de deux heures.

Malheureusement j'ai aussi suivit ce reportage sur Twitter, et là dès que le sujet de Creil a été abordé, les gens sont partis sur l'islam, les traditions, taxant Bernard de la Villardière de raciste (il est souvent traité de la sorte parce qu'une majorité de ses reportages traitent de l'islam).
Alors fallait-il passé ce sujet sous silence ?
On ne peut pas ignorer un telle situation (je parle du fait que les femmes ne peuvent pas se balader, boire un café dans leur quartier).

J'aurais aussi apprécié que l'entretien avec la secrétaire d'Etat de l'Egalité entre les Femmes et les Hommes soit plus long, et au lieu de juste lui montrer les vidéos et de la faire réagir, lui demander ce que le gouvernement compte mettre en place concrètement, dans quel délai (notamment condamné le harcèlement de rue).
Parce qu'il est urgent d'agir.

Et je passe rapidement le traitement de l'image de la femme dans la publicité, ils ont surtout parlé des images utilisées dans les produits de luxe (les plus flagrantes), mais on aurait pu parler des publicités pour les produits d'entretien, ou les catalogues de jouets...

Si on voulait même aller plus loin (mais là le reportage aurait duré 12 heures), on aurait pu parler de l'égalité des salaires, de l'occupation des hauts postes des grandes entreprises en grande majorité par des hommes, la discrimination à l'embauche (moins courante peut-être, mais qui existe encore (je me suis vue demander il y a 3 ans lors d'un entretien si je comptais avoir des enfants, parce que ça risquait de bloquer)), la répartition et le temps consacré aux taches ménagères homme/femme, et tellement d'autre sujets.

Je finirais en disant qu'heureusement tous les hommes ne sont pas comme ceux qu'on a pu croiser dans le reportage ! Ça me donne encore un peu foi en l'humanité.
Les mentalités peuvent évoluées et surtout il faut "attaquer" ce grand débat dès le berceau, en éduquant les plus jeunes, en les sensibilisants, les hommes tout comme les femmes.

Spoiler : Afficher

Et là je retourne bosser.


Survivor de la rencontre IRL du 10/12/17.

En ligne

 

Tardian, Tatiza aiment ça.

#3007 03/10/2017 12:53:21

Femme
Ojeaurduit
Lieu : ,
Inscrit le : 10 février 2017
Messages : 265

Re: Débats autour du féminisme

Ski Ba Bop Ba Dop Bop

Dernière modification par Maellen (10/10/2017 10:53:14)

Hors ligne

 

Harusame aime ça.

#3008 11/10/2017 18:00:06

Femme
Aujourd'huit
Lieu : 916974,
Inscrit le : 29 avril 2014
Messages : 7437

Re: Débats autour du féminisme

J'hésitais entre le WTF d'or et le ça m'énerve, mais finalement je le mets là : Pourquoi je refusais d'admettre que je suis hétéro (Identifiez-vous pour voir le lien)

Non mais sérieusement ? il y a VRAIMENT des gens qui se disent LGBT pour "faire cool" ou pour se sentir appartenir à quelque chose ? Et après on s'étonne que certains disent "ce n'est qu'une mode / phase" si il y a des gens comme ça ! Le fait d'être homosexuel c'est de naissance, on le sait maintenant. Pour faire le parallèle, est-ce que parce que tu es né blanc tu va te faire passer pour noir pour faire cool ? Non. Je ne crois pas. Ou alors quand tu es petit à a rigueur. alors POURQUOI mentir et se dire homo / bi pour faire cool ? pour attirer l'attention ? Dans l'article elle dit qu'elle aurait aimé faire "partie du cercle" est-ce qu'être hétéro t'empêche de participer à la vie des associations, aux manifestations, à faire du bénévolat ? Non je ne crois pas qu'il y ai ce critère à l'embauche.
Elle le dit bien elle même, elle n'a fait que desservir une cause qu'elle voulait pourtant défendre. Mais au delà de ça, c'est vraiment quelque chose que je ne comprends pas, l'homosexualité ce n'est pas quelque chose de "cool" ce n'est pas un choix non plus. Je ne comprends pas. ca me rappelle cette fille de fac qui me disait "tu as de la chance d'être Bi." Non, ce n'est pas de la chance, c'est comme ça, c'est tout.


"Un comportement antisocial est un signe d'intelligence dans ce monde rempli de conformistes." - Nikola Tesla.

Hors ligne

 

#3009 11/10/2017 18:26:53

Femme
Aujourd'hui, je sais l'écrire.
Lieu : ,
Inscrit le : 21 mars 2014
Messages : 27348

Re: Débats autour du féminisme

On m'a parlé d'un type qui n'a pas pu percer dans le stylisme parce qu'il était hétéro et donc il s'est résolu à faire du droit.

C'est fou quand on y songe et pourtant c'est vrai.

Cela dit, ça ne devrait pas exister j'en suis d'accord.


Si vous arrivez en retard, dites :
"C'est que je ne suis pas le premier venu".
Alphonse Allais

Hors ligne

 

#3010 11/10/2017 18:31:57

Aujourdhuit
Lieu : ,
Inscrit le : 14 septembre 2008
Messages : 6374

Re: Débats autour du féminisme

J'ai eu la même réaction que toi, Saad, quand j'ai lu l'article. Si la source n'était pas clairement indiquée, on pourrait franchement croire à un article du Gorafi.


...

Hors ligne

 

#3011 11/10/2017 18:38:52

Femme
Aujourd'hui, je sais l'écrire.
Lieu : ,
Inscrit le : 13 avril 2013
Messages : 16100
Site web

Re: Débats autour du féminisme

Saad742 a écrit :

Dans l'article elle dit qu'elle aurait aimé faire "partie du cercle" est-ce qu'être hétéro t'empêche de participer à la vie des associations, aux manifestations, à faire du bénévolat ? Non je ne crois pas qu'il y ai ce critère à l'embauche.

Je suis tout à fait d'accord avec ta réaction globale (et j'ai déjà rencontré une personne comme celle de l'article, donc ça doit quand même arriver de temps en temps... *facepalm*).
Par contre, je me permets de nuancer le passage cité : j'ai moi-même vécu cette expérience. Je n'ai pas pu m'engager dans un association féministe + de défense de l'égalité des genres parce qu'il était mal vu que je sois hétéro. Et d'autres amis ont eu le même genre d'expérience de rejet. Donc ce n'est pas systématique, mais ça existe.
Après ça n'empêche pas que se faire passer pour bi est crétin.


"Les aiguilles de l'horloge déformant le temps comme les larmes déforment les souvenirs d'antan."

Hors ligne

 

Soda, Tatiza aiment ça.

#3012 11/10/2017 18:41:17

Femme
Aujourd'hui, je sais l'écrire.
Lieu : ,
Inscrit le : 21 mars 2014
Messages : 27348

Re: Débats autour du féminisme

Quand Act Up a changé de président, et que la nouvelle présidente s'est avérée être hétéro et séronégative, ça avait fait un sujet dans le 20 h.

On peut être gay et con, et inversement.


Si vous arrivez en retard, dites :
"C'est que je ne suis pas le premier venu".
Alphonse Allais

Hors ligne

 

#3013 11/10/2017 22:06:17

Femme
Ojeaurduit
Lieu : ,
Inscrit le : 10 février 2017
Messages : 265

Re: Débats autour du féminisme

Je ne trouve pas cet article si débile. Les adolescents sont très exposés, ils croulent sous les informations, les images, les stimulations... et ils grandissent à une époque où les transsexuels, bisexuels, pans-sexuels et consors sont entrés dans les mœurs. Du coup, c'est plus socialement acceptable de chercher à assouvir ses curiosités de "jeune au trop plein d'hormones qui se cherche sexuellement".

Aujourd'hui, la tendance semble donc plutôt être l'exploration : c'est cool d'être open, quoi. Ce qui est à la mode, ce n'est donc pas vraiment la bisexualité en tant que telle, mais la bi-attitude. Et la bi-attitude, elle, est relayée par les médias et les stars, donc elle cool. CQFD.

Pas nouveau d'ailleurs. Moi ce qui m'a toujours marquée, c'est cette impression qu'il y a beaucoup plus de femmes bi que d'hommes - alors que du côté des homos ou des trans, l'écart semble moins prononcé, plus équilibré. Mais ce n'est pas si étonnant que ça, au final : les femmes sont fantasmées et elles en jouent (voir le phénomène du "girls kissing", les amitiés ambiguës, etc.).

Tout ça fausse un peu les statistiques. Je comprends que cette tendance puisse énerver les "vrais" bi, pour qui c'est inné et qui sont à mon avis bien moins nombreux que ceux qui prétendent l'être, mais bon faut bien que les hétéros se tirent un peu la couverture... Y'en a que pour les LGBT ! tongue

PS : je ne vois pas le rapport avec le féminisme, par contre...

Hors ligne

 

missmumu67, tourdepise aiment ça.

#3014 11/10/2017 22:10:00

Homme
Aujourduit
Lieu : Dans sa chemise avec sa tête qui passe,
Inscrit le : 16 juin 2011
Messages : 3908

Re: Débats autour du féminisme

et ils grandissent à une époque où les transsexuels, bisexuels, pans-sexuels et consors sont entrés dans les mœurs.

Mouais, sachant que la LGBTphobie est en augmentation d'après les stats «SOS homophobie» et qu'un coming-out virtuel conduit systématiquement à une condamnation à mort symbolique, je ne dirais pas que c'est «entré dans les mœurs».


Firefox Trisquel 7.0 amd64 (histoire de pas devoir le remettre à chaque signalement de problème).
Téléphone LineageOS nightly dernière build.
J'ai une araignée au plafond et mon niffleur me manque.

Hors ligne

 

#3015 11/10/2017 22:22:39

Femme
Ojeaurduit
Lieu : ,
Inscrit le : 10 février 2017
Messages : 265

Re: Débats autour du féminisme

Oui, enfin, c'est Internet, les gens te lapideraient pour avoir bouffé un steak de cheval... Et cela semble "logique" que les cas de LGBT-phobie soient plus nombreux étant donné l'augmentation des coming-out. Ca ne veut pas dire que la population est moins tolérante, proportionnellement.

Hors ligne

 

#3016 12/10/2017 11:46:27

Femme
Aujourd'huit
Lieu : Adelaide,
Inscrit le : 24 septembre 2008
Messages : 7040

Re: Débats autour du féminisme

Saad a écrit :

Pour faire le parallèle, est-ce que parce que tu es né blanc tu va te faire passer pour noir pour faire cool ? Non. Je ne crois pas.

Et si en fait lol. (Identifiez-vous pour voir le lien)

Plus sérieusement :

Saad742 a écrit :

il y a VRAIMENT des gens qui se disent LGBT pour "faire cool" ou pour se sentir appartenir à quelque chose ?

Ça ça te choque ? Je vois beaucoup de personne comme ça dans les groupes de transidentité notamment. Ce sont des gens, rien qu'à voir la façon dont ils se comportent/ce qu'ils postent sur les réseaux sociaux, on comprend qu'ils ne sont vraiment pas très bien dans leur peau, et dans ce genre de groupe tout le monde est accepté pour ce qu'il est, tout le monde est gentil et hyper tolérant,... Alors pourquoi ne pas se faire passer pour ce qu'on est pas de manière à pouvoir rester "légitimement" dans ce cercle ?

Edit : Ah tiens, j'avais même pas lu l'article de Madmoizelle avant d'écrire ça mais c'est exactement ce qu'elle dit :

Je me souviens qu’il allait à des réunions d’associations d’aide aux adolescents LGBT. Moi aussi, je rêvais d’y aller, de faire partie de ce groupe qui semblait accepter tout le monde. Comment vous dire : je n’avais pas beaucoup d’ami•es…

Dernière modification par Piki (12/10/2017 23:17:04)

Hors ligne

 

#3017 12/10/2017 15:12:05

Femme
Ojaurduit
Lieu : 954394,
Inscrit le : 14 avril 2017
Messages : 92

Re: Débats autour du féminisme

Le monde va trop loin (Identifiez-vous pour voir le lien)

Hors ligne

 

#3018 13/10/2017 22:33:41

Homme
Aujourduit
Lieu : Dans sa chemise avec sa tête qui passe,
Inscrit le : 16 juin 2011
Messages : 3908

Re: Débats autour du féminisme

Je suis tombé sur une info hallucinante: MadmoiZelle a reçu des menaces d'incendie de leurs locaux (Identifiez-vous pour voir le lien). Le pire, c'est que ça ne vient même pas d'un mouvement facho ou masculiniste, mais bien d'un compte twitter féministe. Et tout ça pour quoi ? À cause d'un désaccord à propos d'un article de Mad à propos d'hommes victimes de violences sexuelles, où il était dit que le problèmes, si il a moins d'ampleur que celles concernant les violences subies par les femmes, n'en est pas moins réel.

C'est vraiment inquiétant si il faut même se méfier de ses propres alliés. N'y a-t-il donc plus moyen d'exprimer son désaccord autrement qu'en voulant la mort de son contradicteur ?


Firefox Trisquel 7.0 amd64 (histoire de pas devoir le remettre à chaque signalement de problème).
Téléphone LineageOS nightly dernière build.
J'ai une araignée au plafond et mon niffleur me manque.

Hors ligne

 

#3019 14/10/2017 11:12:16

Homme
Aujourd'hui, je sais l'écrire.
Lieu : Kapouet,
Inscrit le : 20 mai 2009
Messages : 13829

Re: Débats autour du féminisme

Mouais, je pense qu'il faut être un peu plus nuancé que ça.

Je suis des gens sur Twitter qui ont RT ce fameux tweet "menaçant", et il a rien de si menaçant en fait, c'est juste un commentaire qui fait preuve du fameux ""second degré"". Okay le message était pas formulé de la meilleure des manières, mais il faut savoir que Madmoizelle n'est pas forcément apprécié du milieu féministe. Je connais pas trop les bails, à vrai dire ça me passe un peu au-dessus de la tête, mais Madmoizelle aurait apparemment fait des articles sous-entendant que c'est aussi de la faute aux victimes de viol de ne pas s'être prononcées plus tôt, qu'il y aurait eu moins de victimes, etc. Bref, sur Twitter par exemple, Madmoizelle est souvent critiqué, à tort ou à raison j'en sais trop rien.

Le monde des féministes n'est pas homogène ; certaines sont en désaccord avec d'autres ; certaines sont plus virulentes que d'autres. Il n'y a pas d' "alliés", il y a juste des personnes qui ont un avis que ne partagent pas forcément d'autres personnes revendiquant le même combat. Autant je trouve ça moyen comme message le "On va foutre le feu aux locaux", autant la réaction beaucoup trop exagérée de Madmoizelle sur deux petits messages "second degré" (je vais pas débattre sur ce fameux second degré, ça a déjà fait couler assez d'encre comme ça) n'est pas non plus des plus pertinentes.


I want to fly / I want to feel my life / Still belongs to me no matter what
I want to fly / I want to flap my wings / And cause a hurricane in your heart

Hors ligne

 

tourtinet aime ça.

#3020 14/10/2017 11:56:22

Homme
Aujourduit
Lieu : Dans sa chemise avec sa tête qui passe,
Inscrit le : 16 juin 2011
Messages : 3908

Re: Débats autour du féminisme

Comment tu peux être sûr que c'est du second degré ? À moins d'être dans la tête de la personne ou d'avoir un signe explicite (qu'il n'y a pas ici), aucun moyen de le savoir, d'autant que l'argument est utilisé pour excuser tout et (surtout) n'importe quoi. Au point que ça arrive assez souvent de voir du second degré là où il n'y en a pas.

Quand aux accusations dont tu parles, c'est du pur mensonge dus certainement à de la surinterprétation, puisque le mag s'évertue depuis longtemps à dénoncer le traitement fait des victimes de viol.

Oui, c'est vrai que le milieu militant n'est pas homogène, mais de là à se comporter comme des ennemis, c'est exagéré, ça ne fait rien avancer et ça dessert la cause plus qu'autre chose. Les alliés, ce sont les gens qui défendent la même cause que toi, même si des divergences peuvent exister.

Et puis, il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain, tout n'est pas à jeter dans mad. Même si je ne suis pas d'accord avec tous leurs articles, je leur dois tout de même d'être moins complexé et plus tolérant qu'avant (ce qui ne veut pas dire que je suis devenu parfait à ce point de vue-là, qu'on soit bien clair).


Firefox Trisquel 7.0 amd64 (histoire de pas devoir le remettre à chaque signalement de problème).
Téléphone LineageOS nightly dernière build.
J'ai une araignée au plafond et mon niffleur me manque.

Hors ligne

 

#3021 14/10/2017 12:37:39

Homme
Aujourd'hui, je sais l'écrire.
Lieu : Kapouet,
Inscrit le : 20 mai 2009
Messages : 13829

Re: Débats autour du féminisme

Bah écoute, je vois mal quelqu'un annoncer sérieusement à la vue de tous sur Twitter qu'il a envie de brûler les locaux de Madmoizelle, donc oué, ça me semble effectivement être du second degré. roll Puis il suffit de regarder les commentaires sous le tweet, ça ne parle que de second degré. Par contre, je te rejoins que c'est utilisé pour justifier tout et n'importe quoi, mais ce n'est clairement pas une menace sérieuse, et je trouve que ça ne mérite pas un article entier dessus, surtout que ce n'est sûrement pas la première remarque de ce genre qu'elles doivent se prendre.

Pour les accusations, j't'ai dit moi j'en sais trop rien et ça m'en touche une sans faire bouger l'autre, je ne le déduis que de ce que je peux voir sur Twitter. Et force est de constater que de nombreuses féministes que je suis (et avec lesquels j'ai souvent été d'accord) manifestent une certaine rancœur à l'encontre de Madmoizelle. Après, beaucoup reconnaissent que le site est un bon tremplin pour beaucoup de personnes vers le féminisme, et ça on ne peut pas lui retirer. Et donc je n'ai jamais dit que tout était mauvais sur Madmoizelle, et j'imagine qu'en vrai les "anti-Mad" doivent aussi trouver de bons côtés au site, reste qu'à force d'être en désaccord avec certains de leurs articles et certaines de leurs politiques, elles ont fini par tenter de dénoncer le site.


I want to fly / I want to feel my life / Still belongs to me no matter what
I want to fly / I want to flap my wings / And cause a hurricane in your heart

Hors ligne

 

#3022 14/10/2017 13:35:01

Homme
Aujourduit
Lieu : Dans sa chemise avec sa tête qui passe,
Inscrit le : 16 juin 2011
Messages : 3908

Re: Débats autour du féminisme

Bah écoute, je vois mal quelqu'un annoncer sérieusement à la vue de tous sur Twitter qu'il a envie de brûler les locaux de Madmoizelle, donc oué, ça me semble effectivement être du second degré.

Ça ne veut rien dire. Des menaces publiques sur le net qui sont mises à exécution, ça s'est déjà vu.


Firefox Trisquel 7.0 amd64 (histoire de pas devoir le remettre à chaque signalement de problème).
Téléphone LineageOS nightly dernière build.
J'ai une araignée au plafond et mon niffleur me manque.

Hors ligne

 

#3023 14/10/2017 14:01:25

Femme
Aujourd'huit
Lieu : Adelaide,
Inscrit le : 24 septembre 2008
Messages : 7040

Re: Débats autour du féminisme

Ohlala Stem je te trouve particulièrement pessimiste ces derniers temps, sur tous les topics. J'ai cru comprendre que tu n'étais pas dans une période très rose de ta vie, mais ça devient un peu lourd à lire, ce pessimisme constant. Et ça l'est encore plus quand les gens prennent le temps de te répondre de manière construite et que toi tu rejettes tout ce qu'ils disent d'un simple revers de la main (cf. La façon dont tu viens de répondre à Yosu + la façon dont tu as répondu à Maellen dans le topic sur HP).

Hors ligne

 

Jenny, Kim_Kong, douce58 aiment ça.

#3024 14/10/2017 14:24:21

Homme
Aujourduit
Lieu : Dans sa chemise avec sa tête qui passe,
Inscrit le : 16 juin 2011
Messages : 3908

Re: Débats autour du féminisme

Je comprends que ça vous agace, et j'en suis sincèrement désolé -et je suis sérieux-, mais peut-on réellement reprocher à quelqu'un de déprimé de ne pas s'exprimer de façon amène ? Est-ce que le lui reprocher à un moment où il n'a vraiment pas besoin de négativité supplémentaire ne risque-t-il pas de l'enfoncer encore plus ? Je ne sais pas. Sauf dépression généralisée, il ne s'agit pas d'un état habituel.


Firefox Trisquel 7.0 amd64 (histoire de pas devoir le remettre à chaque signalement de problème).
Téléphone LineageOS nightly dernière build.
J'ai une araignée au plafond et mon niffleur me manque.

Hors ligne

 

#3025 14/10/2017 14:55:41

Femme
Aujourdhuit
Lieu : ,
Inscrit le : 21 septembre 2012
Messages : 5257

Re: Débats autour du féminisme

Elle ne te reproche pas d'etre pessimiste mais de ne aps entendre ce qu'on te dit. De balayer d'un revers de la main les arguments construits en face de ce que tu avances.


Tout est bien qui finit n'importe comment

Hors ligne

 

tourtinet aime ça.

Pied de page des forums

Powered by FluxBB