Vie de merde - Le forum / [JEU] 10 mots - une histoire

#1251 12/11/2016 12:58:24

Aujourdhuit
Lieu : 962095,
Inscrit le : 9 juin 2011
Messages : 5687
Site web

Re: [JEU] 10 mots - une histoire

Plus que deux mots à placer ! Mais je vous préviens, c'est horriblement long à lire. :@


«  Bien que nos renseignements soient faux, nous ne les garantissons pas. »
Erik Satie

Projet Bradbury, écriture participative, c'est par ici !

Hors ligne

 

#1252 12/11/2016 21:22:47

Homme
Aujourd'huit
Lieu : Pontgouin (28),
Inscrit le : 27 janvier 2012
Messages : 8343

Re: [JEU] 10 mots - une histoire

OK. Je note donc qu'il faudra que je réserve une journée pour lire ta participation.

Spoiler : Afficher

tongue
Voyons voyons, Hendi, tu le sais pourtant bien, que ce jeu n'a pas de limite de taille - ni haute ni basse. Tout participant le sait, et sait normalement le "risque" pris à relancer le jeu. wink


profil 1916588943
« Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons. » Victor Hugo
                    
Assassiné au JᶁȚ par Saad742, qui m'a poussé à expliquer comment réussir un meurtre, quelle ironie !

Hors ligne

 

#1253 12/11/2016 22:17:34

Homme
Aujourd'hui, je sais l'écrire.
Lieu : ,
Inscrit le : 27 août 2012
Messages : 20510

Re: [JEU] 10 mots - une histoire

Assis sur son banc dans son coin du ring, le boxeur amateur doute que l'issue du combat lui sera favorable. Il y a bien encore, ici ou là, quelques fanions en sa faveur qui s'agitent dans le public, mais il n'y croit plus. Le public en question est bien trop hétéroclite pour avoir un avis éclairé.
La cloche sonne les deux notes de la reprise. Dans la tête du boxeur, des persiennes mentales se ferment pour se couper des cris hystériques du public ignare. Le combat est perdu d'avance. Il le sait. Il le sent dans son corps, il lit la persuasion de la victoire dans les yeux clairs de son adversaire. Mais il y va quand même. Foutue fierté. Quelques pas. Surveiller l'autre. Jeux de jambes. Surveiller sa garde. L'autre bouge trop vite. Le direct arrive, rectiligne, rapide comme la balle du condamné vers son œil gauche. Un unique et dernier coup.
Sa copine avait raison. Un visionnaire « Tout ça finira mal ! » furent ces derniers mots avant de partir pour toujours.

Hors ligne

 

#1254 13/11/2016 19:07:34

Aujourdhuit
Lieu : 962095,
Inscrit le : 9 juin 2011
Messages : 5687
Site web

Re: [JEU] 10 mots - une histoire

Certes, Tardian, mais il y a long et long. tongue
C'est surtout qu'entre un texte court et un très long, je trouve que ce n'est pas le même exercice : c'est plus facile de disperser 10 mots dans un truc de 10 pages que dans un paragraphe. En tout cas ils m'ont inspirée et aidée à aller au bout de cette histoire. smile

Spoiler : Afficher


Ayant décidé de le proposer à un appel à texte et l'éditeur préférant des textes inédits, je me suis permis de retirer ma participation. Elle peut ne pas être comptée.
Me contacter par MP pour avoir le texte.
Désolée ! Cas de force majeure !

Dernière modification par Hendiadyn (01/12/2016 14:52:43)


«  Bien que nos renseignements soient faux, nous ne les garantissons pas. »
Erik Satie

Projet Bradbury, écriture participative, c'est par ici !

Hors ligne

 

douce58, Tardian, Tatiza aiment ça.

#1255 13/11/2016 19:10:30

Homme
Aujourd'huit
Lieu : Pontgouin (28),
Inscrit le : 27 janvier 2012
Messages : 8343

Re: [JEU] 10 mots - une histoire

Oui, c'est plus simple de disperser dix mots dans un grand texte, mais en grand texte demande plus de temps et plus de travail (ne serait-ce que pour maintenir une cohérence tout du long).


profil 1916588943
« Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons. » Victor Hugo
                    
Assassiné au JᶁȚ par Saad742, qui m'a poussé à expliquer comment réussir un meurtre, quelle ironie !

Hors ligne

 

#1256 15/11/2016 19:26:31

Femme
Aujourduit
Lieu : Allons donc !,
Inscrit le : 29 avril 2011
Messages : 4022

Re: [JEU] 10 mots - une histoire

J'aimerai essayer ! A moins que Tardian tu préfères clôturer ce tour.


We have such a responsibility to guide our young so that they don't end up falling apart, falling by the wayside, becoming insignificant.

Henry Barthes, Detachment


Coucou, c'est moi.

Hors ligne

 

#1257 15/11/2016 22:12:04

Homme
Aujourd'huit
Lieu : Pontgouin (28),
Inscrit le : 27 janvier 2012
Messages : 8343

Re: [JEU] 10 mots - une histoire

Tardian, le 2 novembre a écrit :

(…) pour le moment, vu la fréquentation du forum en général et celle de ce jeu en particulier, je ne pose pas de limite de temps, disons que j'en poserai une d'ici un mois ou deux si nécessaire.

Cela répond-il à ta question ? wink

Dernière modification par Tardian (15/11/2016 22:12:57)


profil 1916588943
« Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons. » Victor Hugo
                    
Assassiné au JᶁȚ par Saad742, qui m'a poussé à expliquer comment réussir un meurtre, quelle ironie !

Hors ligne

 

Snurb aime ça.

#1258 15/11/2016 22:59:51

Homme
Aujourd'hui, je sais l'écrire.
Lieu : ,
Inscrit le : 27 août 2012
Messages : 20510

Re: [JEU] 10 mots - une histoire

Snurb iz ine da placeeee !  smile

Hors ligne

 

#1259 15/11/2016 23:17:53

Femme
Aujourduit
Lieu : Allons donc !,
Inscrit le : 29 avril 2011
Messages : 4022

Re: [JEU] 10 mots - une histoire

C'est pas folichon mais ça m'a fait du bien d'écrire quelques mots !

__________________________________________________________________________________________________

Le manque pesait de plus en plus lourd dans son cœur. L’absence de son corps, à ses côtés, au réveil, dispersait instantanément sa bonne humeur matinale.
Cela faisait aujourd’hui 125 jours qu’il était partit au combat. 125 jours qu’elle n’avait pas senti l’odeur du creux de son cou. Assise sur le lit, ses yeux parcouraient la chambre jusqu’à se poser sur le piano. Elle se remémorait avec difficulté les notes jouées par son cher et tendre la veille de son départ. Avec concentration, la mélodie résonnait et elle se mit à fredonner. Les souvenirs volaient et chaque seconde depuis son départ s’enchainait. Avec eux, le fil des chansons jouées à travers le piano. Un répertoire hétéroclite passant de Nina Simone à Green Day.

Mais les douces pensées viraient rapidement à l’angoisse. L’angoisse que ces souvenirs soient les derniers partagés avec lui, l’homme qu’elle aime. La technique de la persuasion perdait de son effet. « Jusque-là tout va bien. », « il finit toujours par revenir », « les accidents sont rares »… Plus le disque tournait, plus il était rayé et sonnait faux. Atrocement faux. Sa plus grande peur était que leur chemin – rectiligne jusqu’à présent – se sépare en deux et qu’une des branches termine sa croissance prématurément.

Les premières absences furent les plus intenses : larmes, crises de paniques, cauchemars… Mais ces émotions étaient preuves de vie. Aujourd’hui, elle était silencieuse, terne et fatiguée. Les premiers retours avaient été les plus festifs : fanions dans toutes les pièces de la maison, dîner aux chandelles, grande fête réunissant tous les proches… Puis, ces retrouvailles devinrent juste un contact intense et la reprise du quotidien pour quelques mois seulement.

Cette vie était unique car bien différentes de celles des autres couples – à l’exception de toutes les femmes de militaires bien-sûr-. Bien que la singularité ait du charme, que le côté romanesque les enthousiasmait tous deux à leur début, cela prit vite forme d’une peine immense dans chacun de leur cœur.
Elle savait que ses guerres étaient bien différentes de celles relatées par ses vieux livres d’histoire. Ses guerres seraient toutes aussi différentes de celles du siècle prochain – elle n’avait pas l’âme d’une grande visionnaire, mais ça, elle le savait -.

Soudain, un léger craquement provenant du jardin se fit entendre. Elle se déplaça lentement - n’attendant personne, elle ne se pressa pas - jusqu’aux persiennes et jeta un coup d’œil à l’extérieur.
Son homme, son plus grand amour l’attendait sur le banc du jardin. Celui qu’il avait construit lorsqu’ils s’étaient installés dans cette maison, 7 ans auparavant. Celui sur lequel il lui avait demandé sa main. Celui sur lequel elle lui avait annoncé qu’elle était enceinte.
Celui sur lequel il l’attendait à chacun de ses retours.


We have such a responsibility to guide our young so that they don't end up falling apart, falling by the wayside, becoming insignificant.

Henry Barthes, Detachment


Coucou, c'est moi.

Hors ligne

 

#1260 16/11/2016 13:19:20

Aujourdhuit
Lieu : 962095,
Inscrit le : 9 juin 2011
Messages : 5687
Site web

Re: [JEU] 10 mots - une histoire

Snuuuuurb \o/


«  Bien que nos renseignements soient faux, nous ne les garantissons pas. »
Erik Satie

Projet Bradbury, écriture participative, c'est par ici !

Hors ligne

 

Snurb aime ça.

#1261 16/11/2016 16:14:11

Femme
Aujourduit
Lieu : Allons donc !,
Inscrit le : 29 avril 2011
Messages : 4022

Re: [JEU] 10 mots - une histoire

Oui, oui c'est moi et mes histoires peu littéraires big_smile


We have such a responsibility to guide our young so that they don't end up falling apart, falling by the wayside, becoming insignificant.

Henry Barthes, Detachment


Coucou, c'est moi.

Hors ligne

 

#1262 16/11/2016 16:27:18

Aujourdhuit
Lieu : 962095,
Inscrit le : 9 juin 2011
Messages : 5687
Site web

Re: [JEU] 10 mots - une histoire

Toute histoire n'est-elle pas, par définition, littéraire ?


«  Bien que nos renseignements soient faux, nous ne les garantissons pas. »
Erik Satie

Projet Bradbury, écriture participative, c'est par ici !

Hors ligne

 

#1263 16/11/2016 16:32:55

Femme
Aujourduit
Lieu : Allons donc !,
Inscrit le : 29 avril 2011
Messages : 4022

Re: [JEU] 10 mots - une histoire

Par définition, je suis d'accord MAIS je n'ai pas ta plume, malheureusement (et ton don pour l'orthographe).


We have such a responsibility to guide our young so that they don't end up falling apart, falling by the wayside, becoming insignificant.

Henry Barthes, Detachment


Coucou, c'est moi.

Hors ligne

 

#1264 16/11/2016 17:16:05

Aujourdhuit
Lieu : 962095,
Inscrit le : 9 juin 2011
Messages : 5687
Site web

Re: [JEU] 10 mots - une histoire

J'ai peut-être aussi quelques années de pratique de plus wink Faudrait que je retrouve des trucs que j'avais écrits plus jeune, ça te ferait bien marrer, j'en suis sûre (c'était très cliché, ça se prenait fort au sérieux, c'était plein de contradictions juste pour faire joli... Bref, plein de défauts que tu n'as pas).

Dernière modification par Hendiadyn (16/11/2016 17:16:43)


«  Bien que nos renseignements soient faux, nous ne les garantissons pas. »
Erik Satie

Projet Bradbury, écriture participative, c'est par ici !

Hors ligne

 

#1265 16/11/2016 18:26:58

Femme
Aujourduit
Lieu : Allons donc !,
Inscrit le : 29 avril 2011
Messages : 4022

Re: [JEU] 10 mots - une histoire

Oooh c'est gentil ça.


We have such a responsibility to guide our young so that they don't end up falling apart, falling by the wayside, becoming insignificant.

Henry Barthes, Detachment


Coucou, c'est moi.

Hors ligne

 

#1266 31/12/2016 19:36:07

Homme
Aujourd'huit
Lieu : Pontgouin (28),
Inscrit le : 27 janvier 2012
Messages : 8343

Re: [JEU] 10 mots - une histoire

En ce début de projet Bradbury, j'en profite pour rappeler que les participations sont toujours ouvertes ici. Des fois que quelqu'un n'ayant pas encore tenté aie oublié. wink


profil 1916588943
« Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons. » Victor Hugo
                    
Assassiné au JᶁȚ par Saad742, qui m'a poussé à expliquer comment réussir un meurtre, quelle ironie !

Hors ligne

 

Hendiadyn aime ça.

#1267 22/01/2017 17:54:08

Homme
Aujourd'hui, je sais l'écrire.
Lieu : ,
Inscrit le : 27 août 2012
Messages : 20510

Re: [JEU] 10 mots - une histoire

Tardian a écrit :

banc - combat - fanion - hétéroclite - notes - persiennes - persuasion - rectiligne - unique - visionnaire

Personne d'autre ?

Hors ligne

 

Tardian aime ça.

#1268 09/03/2017 17:07:02

Homme
Aujourd'huit
Lieu : Pontgouin (28),
Inscrit le : 27 janvier 2012
Messages : 8343

Re: [JEU] 10 mots - une histoire

Ah ouais, non mais on est en mars quand même. Bon, je vais essayer de penser à regarder ce soir si je retrouve les commentaires que j'avais préparé au fur et à mesure de mes lectures. Oh, et j'imagine que je vais également devoir en choisi un, c'est ça le plus difficile, en fait.


profil 1916588943
« Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons. » Victor Hugo
                    
Assassiné au JᶁȚ par Saad742, qui m'a poussé à expliquer comment réussir un meurtre, quelle ironie !

Hors ligne

 

#1269 20/04/2017 23:53:18

Homme
Aujourd'huit
Lieu : Pontgouin (28),
Inscrit le : 27 janvier 2012
Messages : 8343

Re: [JEU] 10 mots - une histoire

Quitte à solder ce qui est en attente depuis trop longtemps, autant permettre au jeu des dix mots de se relancer (ou pas, mais ça ne sera plus de mon ressort tongue).
Il faut noter que j'ai lu chaque texte dès qu'il a été proposé, et que j'ai préparé mon commentaire dans la foulée afin de conserver l'essentiel de ma première impression. De même, je les ai réordonné selon mes préférences immédiatement après chaque lecture puis commentaire, afin de ne pas avoir à tout relire à la fin. C'est pourquoi la suppression du texte de Hendi ne me pose pas de problème, étant donné que je l'avais déjà lu, commenté et classé dès sa proposition. wink

Alprazolam025
Il y aurait tout un tas de mots pour décrire ta participation, mais je pense que je peux les résumer par ce seul qualificatif : efficace. En un tout petit paragraphe, tu réussis à nous immerger dans une ambiance très précise, un état d'âme particulier, les sensations d'un personnage. Sans mauvais jeu de mot, on est percuté par cette micro tranche de vie et en quelques lignes on a l'impression d'avoir lu une histoire de plusieurs pages. Comme si tu avais écrit une longue nouvelle et que tu avais décidé d'en faire le résumé le plus pertinent possible. Franchement, bravo, ce n'est pas la première fois que tu m'impressionnes par la qualité de ton écriture, et j'espère bien que ça ne sera pas la dernière ! smile
(en plus, tu te paies le luxe d'utiliser les mots dans l'ordre - et du coup, je me demande si c'est juste par goût de la contrainte, ou si c'est un clin d'œil au fait que je les avais classés par ordre alphabétique)

Hendiadyn
Tu disais que tu étais restée un peu trop longtemps sans écrire, et je ne sais pas ce que tu as écrit d'autre depuis que tu as recommencé, mais à la lecture de cette nouvelle, force est de constater que tu n'as heureusement rien perdu de ton talent ! Celui qui t'a parlé d'éditeur et de publication dans les commentaires de ta participation aux 24h n'a pas tort, tu devrais tenter l'expérience, j'ai lu des recueils de nouvelles moins bien écrits que ça. La structure est aussi classique que le sujet (big_smile), mais elle fonctionne très bien. L'aller-retour entre présent et passé donne son rythme au récit, et si certains éléments sont prévisibles, ça n'en rend le tout que plus réaliste, le lecteur se sent plus impliqué dans l'histoire, plus concerné - alors que l'univers des danseurs classiques semble habituellement si difficile à appréhender pour les profanes. C'est touchant, c'est mélancolique, c'est vrai, et n'en regrette pas la longueur, je pense qu'elle était nécessaire pour bien ciseler la scène.
(par contre, si tu décidais un jour d'ajouter ce texte dans un recueil, il faudra le relire à tête reposée, il me semble avoir remarqué quelques fautes, oublis et je crois même avoir décelé un lapsus tongue)

Snurb
C'est vrai que seul, ce texte semble manquer de quelque-chose, d'un complément, d'un autre regard. Et pourtant. Pourtant, il constitue un plein, et l'on a envie d'y deviner en creux le récit parallèle de l'être aimé, celui du soldat qui doit passer autant de temps à penser à sa femme qu'elle en passe à penser à lui, cette mélodie qui lui démange les doigts trop loin du piano, cette attente interminable entre chaque retour, cette sensation de vide près de son cou, ces 125 jours à transporter son lourd barda d'un poste à un autre sans pouvoir s'endormir à ses côtés, ce petit serrement au cœur chaque fois qu'une pétarade retentit, portant la menace de ne pas revenir... Et pourtant, quand il revient, il ne se précipite pas. Il s'assoie sur le banc, parce qu'il sait qu'elle viendra l'y rejoindre dès qu'elle l'aura aperçu. Il sait ce qu'elle endure quand il n'est pas là, parce que c'est ce qu'il endure lui-même quand il est là-bas, seul sur le front. Parfois, ce qui est signifiant n'est pas ce qui est dit, mais ce que ce qui est dit suggère dans l'esprit du lecteur. smile


Spoiler : Afficher

Avec si peu de participations, le choix est d'autant plus rude, surtout que j'ai apprécié chacun de vos textes pour des raisons très différentes mais également importantes à mes yeux quand il s'agit de raconter une histoire.
Cependant, j'ai décidé de m'en tenir à mon dernier choix (qui date donc de la dernière participation) : malgré la suppression de ton texte, je te passe la main, Hendiadyn. ^_^


profil 1916588943
« Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons. » Victor Hugo
                    
Assassiné au JᶁȚ par Saad742, qui m'a poussé à expliquer comment réussir un meurtre, quelle ironie !

Hors ligne

 

#1270 13/05/2017 11:59:53

Aujourdhuit
Lieu : 962095,
Inscrit le : 9 juin 2011
Messages : 5687
Site web

Re: [JEU] 10 mots - une histoire

Honte à moi, je ne vois le message que maintenant... @_@
Merci beaucoup Tardian, ton commentaire me touche beaucoup smile
En fait, j'ai pas pu la proposer comme prévu car elle était trop longue pour les dimensions de l'AT, mais je la garde inédite car j'ai bien envie d'en faire quelque chose, de celle-là. J'en ai envoyé une autre, qui n'a pas été sélectionnée (mais j'ai tout de même eu un commentaire sympa de l'éditeur, qui l'a trouvée bien écrite, donc c'est plutôt cool. Affaire à suivre dans tous les cas, j'aimerais bien en faire quelque chose, de celle-ci. big_smile

Alors dix petits mots du samedi, pour ceux qui s'ennuient :

Bafouiller
Mangeoire
Carnet
Sangsue
Bilboquet
Parallèle
Populaire
Ambiguïté
Vraisemblance
Crayon


«  Bien que nos renseignements soient faux, nous ne les garantissons pas. »
Erik Satie

Projet Bradbury, écriture participative, c'est par ici !

Hors ligne

 

#1271 14/05/2017 02:10:21

Homme
Aujourd'huit
Lieu : Pontgouin (28),
Inscrit le : 27 janvier 2012
Messages : 8343

Re: [JEU] 10 mots - une histoire

Il n'y a aucune honte à avoir, vu le temps que j'ai mis à me décider pour clôturer cette session (et vu le temps qu'il se passe de toute façon entre chacune sur ce jeu depuis un bail), je me doutais que tu ne verrais pas forcément ma conclusion de suite. Sans compter que tu as bien d'autres choses à gérer en ce moment. wink


profil 1916588943
« Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons. » Victor Hugo
                    
Assassiné au JᶁȚ par Saad742, qui m'a poussé à expliquer comment réussir un meurtre, quelle ironie !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB