Vie de merde - Le forum / Citations...

#1326 02/12/2016 10:43:33

Femme
Aujourd'huit
Lieu : 916974,
Inscrit le : 29 avril 2014
Messages : 7372

Re: Citations...

"Les gens n'ont de charmes que par leurs folie, voilà ce qui est difficile à comprendre. Le vrai charme des gens c'est le côté où ils perdent un peu les pédales, c'est le côté où ils ne savent plus très bien où ils en sont. Ça ne veut pas dire qu'ils s'écroulent au contraire, ce sont des gens qui ne s'écroulent pas. Mais, si tu ne saisis pas la petite racine ou le petit grain de folie chez quelqu'un, tu ne peux pas l'aimer. On est tous un peu déments, et j'ai peur, ou je suis bien content, que le point de démence de quelqu'un ce soit la source même de son charme."

Gilles Deleuze.


"Un comportement antisocial est un signe d'intelligence dans ce monde rempli de conformistes." - Nikola Tesla.

Hors ligne

 

#1327 02/12/2016 10:51:11

Aujourdhuit
Lieu : 962095,
Inscrit le : 9 juin 2011
Messages : 5711
Site web

Re: Citations...

Très belle citation, merci Saad ♥


«  Bien que nos renseignements soient faux, nous ne les garantissons pas. »
Erik Satie

Projet Bradbury, écriture participative, c'est par ici !

Hors ligne

 

Tardian aime ça.

#1328 27/12/2016 14:18:05

Aujourdhuit
Lieu : 962095,
Inscrit le : 9 juin 2011
Messages : 5711
Site web

Re: Citations...

Je suis en train de chercher les oeuvres de Morel, écrivain et bibliothécaire, et je suis tombée sur ça, que j'ai trouvé pas mal :

M. Barrier classa ses livres méthodiquement.
Jadis, quand il lisait, il ne les rangeait pas. Ses livres traînaient par terre, dans sa chambre
d’étudiant. On en prenait une pile quand on manquait de chaises.
M. Barrier n’avait alors qu’un seul veston ; M. Barrier avait alors des cheveux longs …
Il était ambitieux. Il était malheureux…
Et il lisait la masse énorme de ces livres. Rousseaux incomplets, des Voltaires trop
complets, et quelques niaiseries polissonnes de jadis.
Et d’autres livres… Il n’avait plus ni temps, ni place.
Il y avait encore deux caisses… Au feu ! Au feu ! Brûlez les morts ! Les cimetières sont
pleins comme des villes.
Et les classiques… Qu’est-ce qu’il allait faire de ceux-là ?
Allait-il s’encombrer de ça toute sa vie ? Pourquoi jusqu’ici les avoir menés ? Qu’en
faire ? Où les jeter ? Leur rôle était fini. Ils avaient assez fait souffrir et ennuyé !
Livres ! ô bonnes journées de campagnes empêchées ! Livres ! jours et jours de jeunesse
gâchés ! - - Claire enfance, dont le beau rire avait cessé !
Quelle souffrance avaient-ils encore à répandre ?
M. Barrier les regarda avec pitié.
Il était sans rancune, puisqu’il était heureux. Il ne brûla pas les méchants livres ennuyeux.
Il les rangea au fond, très haut, pour ne plus les voir. Puis se sentant un peu las, il s’assit un
instant…
Tombait la nuit qui verse l’ombre et les pensées. Les choses qu’on voit n’éclairant plus
l’âme, l’âme éclaire alors celles qu’on ne voit pas.
Et las de ranger tant de livres sans les lire, M. Barrier lut en lui-même.
O beau livre, son roman : une vie satisfaite ! Quelle chose extraordinaire était sa vie !
Roman à peine croyable, qui n’aurait pas de lecteurs… C’était « de la vérité »; il la vivait
chaque jour ; chaque matin il tournait anxieusement la page, celle d’aujourd’hui toujours
plus belle que celle d’hier.

Eugène Morel, La Prisonnière, Paris, Ernest Flammarion, 1900.

EDIT / Et trouver à très bas prix deux livres avec dédicace de l'auteur : Check. .o/
(Pas ceux que je voulais, mais on ne va pas faire sa difficile !)

Dernière modification par Hendiadyn (27/12/2016 14:29:48)


«  Bien que nos renseignements soient faux, nous ne les garantissons pas. »
Erik Satie

Projet Bradbury, écriture participative, c'est par ici !

Hors ligne

 

Kayru, Sobotka, Tardian aiment ça.

#1329 01/01/2017 22:48:02

Homme
Eaujeaurduit
Lieu : 958306,
Inscrit le : 14 janvier 2016
Messages : 504

Re: Citations...

Citation du film Amélie Poulain:
"La vie n'est que l'interminable répétition d'une représentation qui n'aura jamais lieu."


Fan des 80's mais (presque) entièrement câblé High-Tech !
Né en avril de l'an de grâce 1986, en pleine apogée de la France mitterrandienne, du Minitel et du télétexte Antiope.

Hors ligne

 

#1330 02/01/2017 20:55:09

Aujourdhuit
Lieu : 962095,
Inscrit le : 9 juin 2011
Messages : 5711
Site web

Re: Citations...

Les petites piques de Tinan :

Il y a parmi les scientistes assez peu d'esprits scientifiques pour que l'on soit heureux d'en applaudir un.

(Première Chronique des sciences biologiques, Mercure de France)


«  Bien que nos renseignements soient faux, nous ne les garantissons pas. »
Erik Satie

Projet Bradbury, écriture participative, c'est par ici !

Hors ligne

 

#1331 17/01/2017 14:40:15

Aujourdhuit
Lieu : 962095,
Inscrit le : 9 juin 2011
Messages : 5711
Site web

Re: Citations...

Un peu de Claude Bernard, avec cette citation tirée de L'Introduction à l'étude de la médecine expérimentale, toujours d'actualité aujourd'hui :

La théorie est l’hypothèse vérifiée après qu’elle a été soumise au contrôle du raisonnement et de la critique. Une théorie, pour rester bonne, doit toujours se modifier avec le progrès de la science et demeurer constamment soumise à la vérification et la critique des faits nouveaux qui apparaissent. Si l’on considérait une théorie comme parfaite, et si on cessait de la vérifier par l’expérience scientifique, elle deviendrait une doctrine.


«  Bien que nos renseignements soient faux, nous ne les garantissons pas. »
Erik Satie

Projet Bradbury, écriture participative, c'est par ici !

Hors ligne

 

Kayru, Sobotka, Tardian, Tatiza aiment ça.

#1332 13/02/2017 18:01:51

Homme
Eaujeaurduit
Lieu : Fuckersberg, Österreich,
Inscrit le : 22 janvier 2017
Messages : 602

Re: Citations...

''Soyez polis, professionnels, mais ayez un plan pour tuer quiconque vous croisez''


Général James ''Mad Dog'' Mattis, Secrétaire à la Défense des Etats-Unis


On m'a dit que c'était les meilleurs qui partaient les premiers, j'ai choisi d'être pourri pour rester

Hors ligne

 

tatazizou aime ça.

#1333 27/02/2017 22:19:03

Homme
Eaujeaurduit
Lieu : 958306,
Inscrit le : 14 janvier 2016
Messages : 504

Re: Citations...

La vie est une maladie sexuellement transmissible dont l'issue est toujours fatale.


Fan des 80's mais (presque) entièrement câblé High-Tech !
Né en avril de l'an de grâce 1986, en pleine apogée de la France mitterrandienne, du Minitel et du télétexte Antiope.

Hors ligne

 

#1334 21/03/2017 23:11:07

Femme
Modérateur
Lieu : Val d'Oise,
Inscrit le : 1 février 2016
Messages : 1533

Re: Citations...

Soyez vous-même, les autres sont déjà pris.
Oscar Wilde

Hein Stem ? big_smile big_smile


You are running on my bin.

Hors ligne

 

Tardian, eliszabeth aiment ça.

#1335 14/04/2017 00:07:28

Homme
Aujourduit
Lieu : Dans sa chemise avec sa tête qui passe,
Inscrit le : 16 juin 2011
Messages : 3677

Re: Citations...

Haha oui, effectivement, j'aime aussi cette citation, elle me parle énormément.

Sinon, la plus belle des citations que je connaisse, c'est "Aimer, c'est préférer un autre à soi-même". (Paul Léautaud)


Firefox Trisquel 7.0 amd64 (histoire de pas devoir le remettre à chaque signalement de problème).
Téléphone LineageOS nightly dernière build.
J'ai une araignée au plafond et mon niffleur me manque.

Hors ligne

 

#1336 19/04/2017 23:33:20

Femme
Modérateur
Lieu : Val d'Oise,
Inscrit le : 1 février 2016
Messages : 1533

Re: Citations...

Ah tiens, j'avais loupé ta réponse !

J'ai mis ça ici parce que tu aimes nous faire remarquer quand on cite des phrases ou des blagues sans en donner l'auteur mais que, toi, tu utilises sans sourciller une citation sans dire de qui elle est. C'est assez ironique, tu ne trouves pas ? smile



Exige beaucoup de toi-même et attends peu des autres. Ainsi, beaucoup d'ennuis te seront épargnés.

Confucius


You are running on my bin.

Hors ligne

 

#1337 08/06/2017 21:24:54

Homme
Aujourd'hui, je sais l'écrire.
Lieu : 1525509,
Inscrit le : 8 décembre 2009
Messages : 19916

Re: Citations...

Jean de LA FONTAINE a écrit :

Dans un chemin montant, sablonneux, malaisé,
Et de tous les côtés au Soleil exposé,
Six forts chevaux tiraient un Coche.
Femmes, Moine, vieillards, tout était descendu.
L'attelage suait, soufflait, était rendu.
Une Mouche survient, et des chevaux s'approche ;
Prétend les animer par son bourdonnement ;
Pique l'un, pique l'autre, et pense à tout moment
Qu'elle fait aller la machine,
S'assied sur le timon, sur le nez du Cocher ;
Aussitôt que le char chemine,
Et qu'elle voit les gens marcher,
Elle s'en attribue uniquement la gloire ;
Va, vient, fait l'empressée ; il semble que ce soit
Un Sergent de bataille allant en chaque endroit
Faire avancer ses gens, et hâter la victoire.
La Mouche en ce commun besoin
Se plaint qu'elle agit seule, et qu'elle a tout le soin ;
Qu'aucun n'aide aux chevaux à se tirer d'affaire.
Le Moine disait son Bréviaire ;
Il prenait bien son temps ! une femme chantait ;
C'était bien de chansons qu'alors il s'agissait !
Dame Mouche s'en va chanter à leurs oreilles,
Et fait cent sottises pareilles.
Après bien du travail le Coche arrive au haut.
Respirons maintenant, dit la Mouche aussitôt :
J'ai tant fait que nos gens sont enfin dans la plaine.
Ca, Messieurs les Chevaux, payez-moi de ma peine.
Ainsi certaines gens, faisant les empressés,
S'introduisent dans les affaires :
Ils font partout les nécessaires,
Et, partout importuns, devraient être chassés.


Les mots sont inutiles...                sauf Chip smile

Hors ligne

 

Hendiadyn, Tatiza aiment ça.

#1338 18/06/2017 01:12:24

Homme
Aujourd'hui, je sais l'écrire.
Lieu : 1525509,
Inscrit le : 8 décembre 2009
Messages : 19916

Re: Citations...

Arthur RIMBAUD a écrit :

Au gibet noir, manchot aimable,
Dansent, dansent les paladins,
Les maigres paladins du diable,
Les squelettes de Saladins.

Messire Belzébuth tire par la cravate
Ses petits pantins noirs grimaçant sur le ciel,
Et, leur claquant au front un revers de savate,
Les fait danser, danser aux sons d'un vieux Noël !

Et les pantins choqués enlacent leurs bras grêles
Comme des orgues noirs, les poitrines à jour
Que serraient autrefois les gentes damoiselles
Se heurtent longuement dans un hideux amour.

Hurrah ! les gais danseurs, qui n'avez plus de panse !
On peut cabrioler, les tréteaux sont si longs !
Hop ! qu'on ne sache plus si c'est bataille ou danse !
Belzébuth enragé racle ses violons !

Ô durs talons, jamais on n'use sa sandale !
Presque tous ont quitté la chemise de peau ;
Le reste est peu gênant et se voit sans scandale.
Sur les crânes, la neige applique un blanc chapeau :

Le corbeau fait panache à ces têtes fêlées,
Un morceau de chair tremble à leur maigre menton :
On dirait, tournoyant dans les sombres mêlées,
Des preux, raides, heurtant armures de carton.

Hurrah ! la bise siffle au grand bal des squelettes !
Le gibet noir mugit comme un orgue de fer !
Les loups vont répondant des forêts violettes :
A l'horizon, le ciel est d'un rouge d'enfer...

Holà, secouez-moi ces capitans funèbres
Qui défilent, sournois, de leurs gros doigts cassés
Un chapelet d'amour sur leurs pâles vertèbres :
Ce n'est pas un moustier ici, les trépassés !

Oh ! voilà qu'au milieu de la danse macabre
Bondit dans le ciel rouge un grand squelette fou
Emporté par l'élan, comme un cheval se cabre :
Et, se sentant encor la corde raide au cou,

Crispe ses petits doigts sur son fémur qui craque
Avec des cris pareils à des ricanements,
Et, comme un baladin rentre dans la baraque,
Rebondit dans le bal au chant des ossements.

Au gibet noir, manchot aimable,
Dansent, dansent les paladins,
Les maigres paladins du diable,
Les squelettes de Saladins.

Dernière modification par psyco_mantis (18/06/2017 01:15:00)


Les mots sont inutiles...                sauf Chip smile

Hors ligne

 

Tatiza, eliszabeth aiment ça.

#1339 18/06/2017 10:44:20

Homme
Modérateur
Lieu : Le Mans,
Inscrit le : 25 mai 2008
Messages : 8448

Re: Citations...

Pour les poèmes complets (dont il faudrait d'ailleurs mettre le titre), il y a un sujet dédié (Identifiez-vous pour voir le lien) ; là, ce sont les citations !


Quand l'ancien correcteur passait, les fautes trépassaient. Sauf quand il se trompait.

Hors ligne

 

#1340 18/06/2017 11:19:51

Homme
Aujourd'hui, je sais l'écrire.
Lieu : 1525509,
Inscrit le : 8 décembre 2009
Messages : 19916

Re: Citations...

ha oui tien c'est vrais


Les mots sont inutiles...                sauf Chip smile

Hors ligne

 

#1341 20/06/2017 16:23:39

Homme
Aujourd'hui, je sais l'écrire.
Lieu : 1525509,
Inscrit le : 8 décembre 2009
Messages : 19916

Re: Citations...

spécial dédicace :
https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-0/s480x480/19260794_1593638990648299_2278340118613377641_n.jpg?oh=60dceb2b5db6f0c63a2fc2bd2e237a78&oe=59E7D450


Les mots sont inutiles...                sauf Chip smile

Hors ligne

 

#1342 20/06/2017 16:31:35

Aujourdhuit
Lieu : 962095,
Inscrit le : 9 juin 2011
Messages : 5711
Site web

Re: Citations...

Soudain, une expression lui vint à l'esprit. Une expression dont la stupidité n'aurait pu, à tout autre moment, infléchir sa décision. Une de ces expressions vides de sens qui, pour toute une vie, nichent dans nos cervelles : lambeaux de maximes, de formules répétées en classe, de lectures scolaires, de récits héroïques ; qui restent là, sans bouger, comme des chauve-souris, aussi longtemps que nous sommes éveillés, et n'attendent que les premiers instants d'obscurité pour recommencer à voleter en nous.

Joseph Roth, Gauche et droite


«  Bien que nos renseignements soient faux, nous ne les garantissons pas. »
Erik Satie

Projet Bradbury, écriture participative, c'est par ici !

Hors ligne

 

#1343 26/08/2017 19:59:02

Homme
Eaujourduit
Lieu : ,
Inscrit le : 17 avril 2012
Messages : 1116

Re: Citations...

Ce sont naturellement les responsables du Nike World Campus qui ont conçu l’hybride le plus avancé de la publicité en classe, un exercice de relations publiques déguisé en outil d’enseignement : le kit d’enseignement « Air-to-Earth ». Pendant l’année scolaire 1997-1998, les élèves de plus de 800 classes élémentaires américaines ont découvert que le cours de la journée consistait à confectionner une chaussure de sport Nike, jusqu’au swoosh et à l’autographe d’une star de la National Basketball Association. Qualifié d’ «usage méprisable du temps scolaire » par la National Education Association et de « déformation de l’éducation » par la Consumers Union, cet exercice serait censé éveiller l’ attention sur les aspects écologiques du processus de production. La prétention écologique de Nike repose essentiellement sur le fait que la compagnie recycle de vieilles chaussures de sport dans le revêtement de terrains de basket-ball de centres communautaires. Dans son escalade de marketting postmoderne, elle les frappe ensuite à l’effigie du swoosh Nike.

Naomi Klein, No Logo


If you are the dealer, I'm out of the game
If you are the healer, it means I'm broken and lame
If thine is the glory then mine must be the shame
You want it darker

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB